Colloque Diversité culturelle et citoyenneté | 12-14 octobre 2017
Communications - Symposiums - Inscriptions  |
Modalités de participation

Conseils pour votre participation et votre inscription au colloque :

La proposition de communication doit préciser dans quel axe thématique elle se situe, parmi les deux proposés (Politiques / Pratiques). Le comité scientifique s’accorde le droit de rattacher la proposition à un autre axe que celui pressenti par le contributeur.
La proposition de communication doit énoncer clairement une problématique, décrire la méthodologie suivie, situer les conditions de la comparaison, et présenter des résultats qui contribuent à l’avancement de la réflexion du colloque. Elle comportera également une liste de 5 références bibliographiques sur le sujet traité.
La communication proposée doit être proportionnée à la durée moyenne d’une présentation en atelier (15-20 minutes).
Le titre de la communication doit être bref, mais suffisamment explicite pour décrire la nature de la recherche (maximum : 250 caractères).
Le résumé de la communication ne dépassera pas 350 mots (soit 2 500 caractères, espaces inclus).


Calendrier des propositions de communication
Toutes les propositions de communications seront soumises au comité scientifique, en ligne, sur le site du colloque et évaluées par au moins deux de ses membres. Un avis d’acceptation ou de refus sera envoyé à tous ceux et celles qui ont soumis une proposition de communication selon le calendrier suivant :

· 31 mars 2017 : date limite d’envoi des propositions de contribution (communications / symposiums) et appel aux inscriptions avec site fonctionnel : colloque-educ-2017.universita.corsica
· mi-avril 2017 : notification des avis d’acceptation des contributions + appel aux inscriptions
· fin mai 2017 : diffusion du programme et nouvel appel à inscription
· 1er octobre 2017 : date limite de réception des droits d’inscription
· 12-14 octobre 2017 : tenue du colloque


Remarque : une proposition de communication retenue ne pourra être présentée que si l’auteur est dûment inscrit au colloque. La procédure d’inscription au colloque est indépendante de celle des communications.


Critères de recevabilité des propositions
Les propositions de communications doivent s’inscrire dans le champ d’étude défini par le titre du colloque et prendre en compte ses objectifs. Par ailleurs, il est attendu des propositions les caractéristiques suivantes :


· Répondre aux exigences de la rigueur scientifique, c’est-à-dire aux critères de cohérence des analyses, de rigueur des démonstrations et de qualité des sources.
· Avoir autant que possible une dimension comparative affirmée :
 soit dans l’espace : comparaisons au sein d’un même pays, entre deux ou
plusieurs pays, au sein d’un ou entre deux ou plusieurs ensembles
géopolitiques, linguistiques, culturels ;
 soit dans le temps : comparaisons de conjonctures ou de processus historiques.


Précisions
Des descriptions purement monographiques ne sont pas souhaitées, sauf si elles servent à illustrer une problématique comparative explicite ou si elles sont associées dans le cadre d’un atelier commun (symposium), mais à condition que la construction de la comparaison ne soit pas laissée au soin de l’auditoire mais expressément problématisée dans le projet de l’équipe.
À l’inverse, une étude comparative qui se bornerait à un recensement empirique de ressemblances et de similitudes apparentes, sans analyser les contextes, sans chercher à discerner et à comprendre au-delà des apparences, ce qui est vraiment semblable et ce qui est vraiment différent, sans expliciter et soumettre à la discussion les critères qu’elle utilise, les hypothèses théoriques et méthodologiques sur lesquelles elle est construite, ne présenterait pour ce colloque qu’un intérêt scientifique limité.

En ce qui concerne le caractère pluridisciplinaire, il s’applique au colloque dans son ensemble, non à chaque communication. Mais, des communications associées, présentant des approches disciplinaires croisées d’un même sujet, seraient particulièrement intéressantes.


Contenus des propositions
Sous réserve que les propositions s’inscrivent dans le cadre général ci-dessus décrit, toute liberté est laissée quant au choix :
· de l’approche disciplinaire (toutes les sciences humaines sont concernées) ;
· du mode de traitement (compte-rendu d’enquêtes et de recherches empiriques, analyse théorique, synthèse, commentaire de documents) ;
· du sujet lui-même.


Proposition de symposium
Les symposiums formeront un ensemble de 3 à 5 communications de 20 minutes sur un thème donné.
Chaque symposium doit être soumis en tant qu’entité par l’organisateur du symposium et être constitué de 3 à 5 participants provenant de différentes institutions et d’un discutant, qui pourra être désigné par le comité d’organisation ou le porteur du projet lui-même. La présence de jeunes chercheurs et de doctorants intervenant dans le cadre du symposium proposé est vivement souhaitée. La constitution de symposiums internationaux et une participation diversifiée, tant du point de vue des méthodologies et des concepts que des ancrages disciplinaires, sont encouragées. Le symposium sera structuré de manière à susciter un dialogue autour des différentes questions à débattre, en lien avec les axes thématiques définis par le comité scientifique.
Le discutant aura pour tâche d’introduire les présentations et d’animer les discussions.
L’organisateur du symposium doit soumettre dans son projet les éléments suivants :
· Une introduction et une description du symposium.
· Un programme pour le symposium précisant l’ordre des présentations. L’organisateur sera soucieux de ménager une période de discussion d’au moins 30 minutes, à la fin des présentations ou entre chacune d’entre elle.
· Chaque proposition de communication dans le cadre du symposium devra suivre les mêmes recommandations de style et de format que les communications individuelles.
· Le comité scientifique pourra accepter ou refuser le symposium dans son ensemble, et communiquer à l’organisateur des remarques et des conseils.


Langue du colloque
La langue du colloque est le français mais le souci des organisateurs est aussi de favoriser le pluralisme linguistique dans les rencontres scientifiques internationales et donc de rechercher un certain équilibre entre la priorité accordée au français et l’ouverture aux autres langues :
· le bref texte de présentation de la proposition de communication, le résumé à fournir après acceptation de la proposition doivent être rédigés en français ;
· les conférences et les débats en séances plénières auront lieu en français, il est donc souhaitable que les participants soient en mesure de les suivre, aucune assurance ne pouvant être donnée quant à la possibilité d’organiser la  traduction simultanée ;
· dans les ateliers, des communications pourront être présentées dans une autre langue que le français, si leurs auteurs le souhaitent, à condition qu’une solution d’accompagnement soit adoptée, par exemple :  que le texte complet de l’intervention rédigé en français soit remis aux personnes présentes,  qu’une traduction orale soit assurée par un collègue,  que soit utilisé un dispositif (diaporama, transparents...) en français ou bilingue.

 

Frais d'inscription au colloque :
Tarif applicable : 140 euros pour les chercheurs titulaires des pays à hauts revenus, 70 euros pour les chercheurs des pays à revenus plus faibles et pour tous les étudiants. Les conférenciers invités et les responsables de symposiums seront dispensés de droits d'inscription mais ils devront s'inscrire au colloque pour bénéficier des avantages offerts aux participants. Les étudiants et enseignants de l'Université de Corse sont dispensés de droits d'inscription mais ils devront régler leurs repas.
ATTENTION : Pour tout paiement après la date limite (01/09/2017) veuillez noter que les droits d'inscription seront majorés de 20%. 
 

Accéder aux Modalités de paiement

 

Page mise à jour le 02/03/2017 par CATHERINE WALCH